-2147467259: Unrecognized input signature. RIAQ - Réseau d'information des aînés du Québec
RIAQ | Réseau d'information des aînés du Québec
Diminuer la policeAgrandir la police



Nous écrire par courriel

leriaq@gmail.com

Partenaires du RIAQ 



Information de base sur ce logiciel gratuit qui permet
de voir l'écran d'une animatrice ou d'un animateur. 
Cliquez ICI.
Pour vous brancher immédiatement,
cliquez ICI.


Services gouvernementaux du fédéral

Portail pour les aînés
Services gouvernementaux du provincial


Portail pour les aînés


 
RIAQ

Pour nous rejoindre:

514-448-0342 ou

1-866-592-9408 sans frais

Courriel: leriaq@gmail.com
Améliorer votre français
Archives du RIAQ
Arts et lettres
Avantages à devenir "MEMBRE du RIAQ"
C'est quoi le RIAQ???
Devenez partenaire du RIAQ
Groupes de discussion
Nécrologie du RIAQ
Oeuvres des membres
Paiements
Services aux membres du RIAQ
 MENU
Accueil
Arnaques des aînés
Astronomie
Banque de liens
Bénévolat pour les aînés
Bizarreries
Blog de...
Blogs et sites personnels
Charte du RIAQ
Création de site web avec le RIAQ
Inscription au RIAQ
Jeux
Librairie gratuite
Mini-conférences
Nos objectifs
Rabais pour les aînés
Réflexion du dimanche par Richard Ratelle
Réflexion du samedi par Richard Ratelle
Rire aux larmes
Travail possible pour les aînés
Un peu de tout - 1
Un peu de tout - 2
 Sites suggérés par le RIAQ
CLAVA Comité lavallois en abus et violence envers les aînés
DIRA-LAVAL
Gastronomie avec Rollande Desbois
Rendez-Vous des Aîné(e)s (Laval)
Retraités flyés
 
Accueil>>Grands-parents réels et virtuels

Fresque murale

« Nous voulions faire parler ce mur de briques
pour que les jeunes du quartier pensent davantage
aux personnes âgées qui vivent dans la solitude »

Ce n’est rien d’autre qu’un mur de briques rouges, un mur d’usine à l’abandon comme on en voit encore aujourd’hui  dans les banlieues industrielles du Nord de la France.

 

Sur ce mur, écrits à la façon d’un graf quelques mots,  «Et si l’on parlait des vieux ! »

Parlons-en des vieux et parlons en ensemble.

Ils contactent les écoles primaires, les centres sociaux, les foyers de personnes âgées ,les maisons de retraite pour demander à tous , de 6 à 90 ans, de leur mitonner quelques dessins sur les relations entre générations, sur le vivre ensemble.

 

 140 dessins, et le premier prix…… pour Eugénie, Eugénie Tinchon une octogénaire du foyer Sergheraert. Un coup de cœur pour les membres du jury , « Ce croquis, simple et tout en symbole résume à lui seul tous les dessins ».

La lauréate dit n’avoir pas tenu un crayon à dessin depuis au moins cinquante ans et confie : 

« Au départ je ne savais pas trop quoi dessiner, dans quel sens partir. Ensuite je me suis dit qu’il fallait juste penser à un thème et laisser libre cours à mon imagination »

 Puis jeunes et vieux ont manié le pinceau pendant une quinzaine de jours sous la houlette d’une plasticienne de l’association Eolienne pour mener le projet à son terme.

Plus qu’une fresque murale, un triptyque sous forme de puzzle

« Sur le premier panneau, des mots et des pièces non emboîtées. Sur le second le puzzle commence à prendre forme. Enfin le puzzle est assemblé. Qu’est-ce qu’on y voit ? Une famille avec les enfants, les parents et les grands-parents. Ensemble tout simplement, comme dans le roman d’ Anna Gavalda. »

 Que faisons-nous , au jour le jour, pour être bien ensemble ?

Les militants de l’association Grandparenfant s’y emploient.

Cette fresque témoigne de leur créativité et de leur efficacité.