-2147467259: Unrecognized input signature. RIAQ - Réseau d'information des aînés du Québec
RIAQ | Réseau d'information des aînés du Québec
Diminuer la policeAgrandir la police



Nous écrire par courriel

leriaq@gmail.com

Partenaires du RIAQ 



Information de base sur ce logiciel gratuit qui permet
de voir l'écran d'une animatrice ou d'un animateur. 
Cliquez ICI.


Services gouvernementaux du fédéral

Portail pour les aînés
Services gouvernementaux du provincial


Portail pour les aînés


 
RIAQ

Pour nous rejoindre:

514-448-0342 ou

1-866-592-9408 sans frais

Courriel: riaqsecretariat@gmail.com
Archives du RIAQ
Arts et lettres
Avantages à devenir "MEMBRE du RIAQ"
C'est quoi le RIAQ???
Devenez partenaire du RIAQ
Groupes de discussion
Nécrologie du RIAQ
Oeuvres des membres
Paiements
Services aux membres du RIAQ
 MENU
Accueil
Arnaques des aînés
Astronomie
Banque de liens
Bénévolat pour les aînés
Bizarreries
Blog de...
Blogs et sites personnels
Charte du RIAQ
Création de site web avec le RIAQ
Inscription au RIAQ
Jeux
Librairie gratuite
Mini-conférences
Nos objectifs
Rabais pour les aînés
Réflexion du dimanche par Richard Ratelle
Réflexion du samedi par Richard Ratelle
Rire aux larmes
Travail possible pour les aînés
Un peu de tout - 1
Un peu de tout - 2
 Sites hébergés par le RIAQ
CLAVA Comité lavallois en abus et violence envers les aînés
DIRA-LAVAL
Gastronomie avec Rollande Desbois
Rendez-Vous des Aîné(e)s (Laval)
Retraités flyés
 
Recette de poète par Claude Revol

 Claude Revol, aussi connu sous le pseudonyme de Claude d'Ardèche, est un des membres actifs de la liste généraliste du RIAQ. Il nous livre ici sa «Recette de poète».
Nous lui avons créé un espace web bien à lui dans le sous-menu «Billets de...»

 

 

Posez votre sujet au fond du caquelon

tournez-le au stylo pour qu’il dore sans graisse

Il vous faut maintenant épices rajouter

un bouquet de Breton trempé dans du Soupault

pincée de sel Prévert, élans de Jacques Brel

un peu d’Hugo Victor guide le mouvement

rythmique de Brassens, tristesse de Villon

un zeste d’Aragon pour le sens politique

un bon doigt d’Eluard pour la verve érotique

puis couvrir et laisser mijoter doucement

 

mais le feu direz vous pour cuire ce bon plat,

éviter qu’il ne soit que brouet indigeste,

rimes creuses, césures au bons endroits placées,

 

ce feu qui brûle en vous et que vous étouffez

dont il est mal venu d’accepter l’exigence

la passion schizophrène et la folle espérance

 

ce feu qui s’est nourri des livres de recettes

en cendres a  transformé vos épices subtils

il s’est nourri de vous vous ne maîtrisez plus

 

votre vie, vos pensées sont partis en fumée

mais le travail du feu une fois présenté

vous a posé tout chaud au centre de la table

 

oui le sujet c’est  vous, votre vie, vos amours

le poème est objet, ce qu’il dit un prétexte

sans ce feu, paradoxe, vous serez un « pompier »

 

Claude Revol 31.01.06

 Imprimer Envoyer à un ami Donner votre avis