-2147467259: Unrecognized input signature. RIAQ - Réseau d'information des aînés du Québec
RIAQ | Réseau d'information des aînés du Québec
Diminuer la policeAgrandir la police



Nous écrire par courriel

riaqsecretariat@gmail.com

Partenaires du RIAQ 



Information de base sur ce logiciel gratuit qui permet
de voir l'écran d'une animatrice ou d'un animateur. 
Cliquez ICI.


Services gouvernementaux du fédéral

Portail pour les aînés
Services gouvernementaux du provincial


Portail pour les aînés


 
RIAQ

Pour nous rejoindre:

514-448-0342 ou

1-866-592-9408 sans frais

Courriel: riaqsecretariat@gmail.com
Archives du RIAQ
Arts et lettres
Avantages à devenir "MEMBRE du RIAQ"
C'est quoi le RIAQ???
Devenez partenaire du RIAQ
Groupes de discussion
Nécrologie du RIAQ
Oeuvres des membres
Paiements
Services aux membres du RIAQ
 MENU
Accueil
Arnaques des aînés
Astronomie
Banque de liens
Bénévolat pour les aînés
Bizarreries
Blog de...
Blogs et sites personnels
Charte du RIAQ
Création de site web avec le RIAQ
Inscription au RIAQ
Jeux
Librairie gratuite
Mini-conférences
Nos objectifs
Rabais pour les aînés
Réflexion du dimanche par Richard Ratelle
Réflexion du samedi par Richard Ratelle
Rire aux larmes
Travail possible pour les aînés
Un peu de tout - 1
Un peu de tout - 2
 Sites hébergés par le RIAQ
CLAVA Comité lavallois en abus et violence envers les aînés
DIRA-LAVAL
Gastronomie avec Rollande Desbois
Rendez-Vous des Aîné(e)s (Laval)
Retraités flyés
 
LES PETITES VICTOIRES
-Je suis allée en ville; je suis rentrée au bout de 4 heures, sans que ma vessie ne se soit manifestée. Victoire!
- Couchée à dix heures, levée à six heures, pas réveillée de la nuit. Victoire!
- L'infirmière qui fait la lecture de ma pression une fois par mois me dit que les chiffres sont redevenus raisonnables. Victoire!

- J'ai marché deux heures sans que mes genoux protestent. Victoire!
- Depuis plusieurs mois, je suis fidèle à mes exercices du matin. C'est que j'ai coupé la liste en deux. Une heure, je trouvais ça difficile à caser dans ma journée, tandis qu'une demi-heure, le matin, avant les interruptions prévues et imprévues, ça se fait presque tout seul.
Victoire!
- Vous connaissez la crème Budwig, qu'un livre de la Dre Kousmine a popularisée il y a plusieurs années? Je l'avais adoptée pour le petit déjeuner, afin de commencer la journée en avalant le maximum d'éléments essentiels à la santé :

  • des grains entiers,
  • des noix,
  • des graines (de lin, de sésame), fraîchement moulues dans le petit moulin à café; 
  • de l'huile de lin, une banane, un citron et du yogourt.

Le reste de la journée, il suffisait de donner plus d'importance aux légumes et aux fruits, c'est-à-dire d'adopter  ce que  Louise Lambert-Lagacé appelle le végétarisme à temps partiel. (Cette même LLL, dans son livre, LE DÉFI ALIMENTAIRE DE LA FEMME, a une recette facile,  apparentée à celle du Dr Kousmine, qu'elle appelle le déjeuner minute santé).
     Voilà une autre petite victoire sur la loi du moindre effort. J'ai remis la crème Budwig au programme. Mais comme je ne veux pas abandonner mes rôties du matin avec le beurre d'arachides, j'alterne :
   Jour 1, première partie des exercices, et crème Budwig.
   Jour 2, deuxième partie des exercices, et déjeuner conventionnel.
   Le 7e jour est neutre, je prends congé d'exercices. Sauf, de temps à autre, une bonne marche vers un resto à déjeuner. Parfois avec mes deux petites-filles de sept ans. Nous avons découvert un déjeuner gargantuesque, comprenant trois oeufs, trois tranches de jambon, des crêpes, des rôties, des cretons. Le personnel nous apporte volontiers deux assiettes vides et nous partageons cette assiette faite pour un camionneur costaud.

   Je viens de voir un film réjouissant pour qui ne veut pas considérer le vieillissement comme une glissade ininterrompue vers l'impuissance. Le Promeneur du Champ de Mars est un dialogue avec le président français Mitterrand pendant les derniers mois de sa vie, quand il se sait condamné, à la fois par un cancer incurable et par ses ennemis politiques, qu'il persiste à rester en poste pour les dernières semaines de son mandat, et qu'il dit que malgré l'approche de la mort il faut profiter de toutes les occasions de dire oui à la vie. 
  Mes petites victoires sur les genoux qui geignent comme des pentures rouillées, sur la mauvaise humeur qui m'envahit dès que la santé flanche le moindrement, me permettent d'affirmer, encore et encore, que le vieillissement est une glissade à multiples paliers, et non une pente ininterrompue.
   J'espère me rappeler longtemps d'un jeune ami prisonnier de son fauteuil roulant, qui n'aime pas les regards apitoyés des passants. « On me regarde pour ce que je n'ai plus. Je voudrais qu'on me regarde pour ce qui me reste ".

Jeanne Desrochers
jeannedesrochers@videotron.ca