-2147467259: Unrecognized input signature. RIAQ - Réseau d'information des aînés du Québec
RIAQ | Réseau d'information des aînés du Québec
Diminuer la policeAgrandir la police



Nous écrire par courriel

leriaq@gmail.com

Partenaires du RIAQ 



Information de base sur ce logiciel gratuit qui permet
de voir l'écran d'une animatrice ou d'un animateur. 
Cliquez ICI.
Pour vous brancher immédiatement,
cliquez ICI.


Services gouvernementaux du fédéral

Portail pour les aînés
Services gouvernementaux du provincial


Portail pour les aînés


 
RIAQ

Pour nous rejoindre:

514-448-0342 ou

1-866-592-9408 sans frais

Courriel: leriaq@gmail.com
Améliorer votre français
Archives du RIAQ
Arts et lettres
Avantages à devenir "MEMBRE du RIAQ"
C'est quoi le RIAQ???
Devenez partenaire du RIAQ
Groupes de discussion
Nécrologie du RIAQ
Oeuvres des membres
Paiements
Services aux membres du RIAQ
 MENU
Accueil
Arnaques des aînés
Astronomie
Banque de liens
Bénévolat pour les aînés
Bizarreries
Blog de...
Blogs et sites personnels
Charte du RIAQ
Création de site web avec le RIAQ
Inscription au RIAQ
Jeux
Librairie gratuite
Mini-conférences
Nos objectifs
Rabais pour les aînés
Réflexion du dimanche par Richard Ratelle
Réflexion du samedi par Richard Ratelle
Rire aux larmes
Travail possible pour les aînés
Un peu de tout - 1
Un peu de tout - 2
 Sites suggérés par le RIAQ
CLAVA Comité lavallois en abus et violence envers les aînés
DIRA-LAVAL
Gastronomie avec Rollande Desbois
Rendez-Vous des Aîné(e)s (Laval)
Retraités flyés
 
Accueil>>Pierrette Paré-Walsh

Embarquons nous pêcheurs…
« Cette année, pourquoi pas une excursion de pêche accompagnée de six de vos  héritiers (Les petits-enfants)? » .  L’Homme de votre vie plonge son regard dans le vôtre et n’en croit pas ses oreilles, malgré qu’il sache que vous aimez la pêche, que vous avez une patience d’ange et que vous pouvez passer des heures, en silence, espérant que le plus modeste des poissons daigne morde à votre hameçon.

Par contre, même avec des gants, vous n’avez jamais réussi à toucher un ver, si minuscule soit-il.  Et puis vous aimez votre petit confort, genre Palace dans le bois. Votre Moitié le sait par expérience d’où sa stupéfaction.

 

Il faut dire que cette ferveur pour la pêche vous vient de votre beau-père. C’était à  l’époque des clubs privés. On s’y rendait sur les ailes d’un Beaver.  Les lacs regorgeaient de truites saumonées, Il y avait le chef cuisinier qui vous concoctait jour après jours des plats sublimes. Il y avait les guides.  Le vôtre était un bel indien n’en déplaise, aussi muet qu’une carpe et le regard perçant.  Il avait l’art d’enseigner le lancer léger comme pas un et de vous amener dans ses repères, les fosses, en langage de pêcheur. Vous avez même déjà gagné le « trophée du meilleur pêcheur » (le masculin l’emporte sur le féminin)  pour avoir attrapé la plus majestueuse truite de la journée. 

 

Fière de votre idée de génie, vous chantonnez déjà  Partons la mer est belle.  Un mâle qui se respecte ne résiste pas longtemps à une offre du genre.  Il se voit dans la chaloupe, occupé à transmettre à ses descendants ses connaissances de pêcheur, relatant ses plus belles prises, ses plus beaux exploits.

 

La cheftaine que vous avez été et qui sommeille en vous s’éveille. Comme au temps jadis, elle prend les choses en main et règle tout : réservations, transports, invitations par courriel aux heureux élus de ce voyage de rêve. Pourquoi pas un petit lampion au pied de Saint-Pierre, patron des pêcheurs, afin que la pêche soit bonne. 

 

Pierrette Paré-Walsh

Quand je vous regarde vivre