-2147467259: Unrecognized input signature. RIAQ - Réseau d'information des aînés du Québec
RIAQ | Réseau d'information des aînés du Québec
Diminuer la policeAgrandir la police



Nous écrire par courriel

leriaq@gmail.com

Partenaires du RIAQ 



Information de base sur ce logiciel gratuit qui permet
de voir l'écran d'une animatrice ou d'un animateur. 
Cliquez ICI.


Services gouvernementaux du fédéral

Portail pour les aînés
Services gouvernementaux du provincial


Portail pour les aînés


 
RIAQ

Pour nous rejoindre:

514-448-0342 ou

1-866-592-9408 sans frais

Courriel: riaqsecretariat@gmail.com
Archives du RIAQ
Arts et lettres
Avantages à devenir "MEMBRE du RIAQ"
C'est quoi le RIAQ???
Devenez partenaire du RIAQ
Groupes de discussion
Nécrologie du RIAQ
Oeuvres des membres
Paiements
Services aux membres du RIAQ
 MENU
Accueil
Arnaques des aînés
Astronomie
Banque de liens
Bénévolat pour les aînés
Bizarreries
Blog de...
Blogs et sites personnels
Charte du RIAQ
Création de site web avec le RIAQ
Inscription au RIAQ
Jeux
Librairie gratuite
Mini-conférences
Nos objectifs
Rabais pour les aînés
Réflexion du dimanche par Richard Ratelle
Réflexion du samedi par Richard Ratelle
Rire aux larmes
Travail possible pour les aînés
Un peu de tout - 1
Un peu de tout - 2
 Sites hébergés par le RIAQ
CLAVA Comité lavallois en abus et violence envers les aînés
DIRA-LAVAL
Gastronomie avec Rollande Desbois
Rendez-Vous des Aîné(e)s (Laval)
Retraités flyés
 
«La cinq centième lettre de Bruno dans les médias», par Guy Loubier

Résultats CanadaAu Canada, on compte des milliers d’associations de tous genres. Les plus nombreuses sont sans contredit les organismes de bienfaisance sans but lucratif dont le premier objectif est de collecter des fonds pour les divers programmes et activités qu’ils administrent.

Pourtant, une organisation relativement modeste, RÉSULTATS Canada se démarque par une approche résolument originale qui se traduit par des résultats exceptionnels et souvent inattendus. L’organisation milite dans le domaine de l’aide canadienne à l’étranger et concentre tous ses efforts au palier fédéral car les fonds affectés à ce poste budgétaire sont administrés par le gouvernement canadien, essentiellement par le biais de l’Agence canadienne de développement international.

 

Pour RÉSULTATS, l’exercice de la démocratie est essentiel. Chaque mois, les militants de l’organisation se réunissent dans plusieurs villes du pays, notamment à Ottawa, Gatineau, Montréal, Québec, Victoria et Vancouver. Ils y débattent d’enjeux concernant les pays en développement comme la pauvreté extrême, l’éducation primaire universelle, le microcrédit, le commerce équitable, les soins de santé, particulièrement la vaccination des tout petits, etc. Tous ces enjeux font partie des Objectifs du développement du millénaire établis par les Nations Unies et dont 2015 est l’échéance. Au cours de leurs rencontres, les militants étudient une feuille d’action qui les renseignent sur l’enjeu du mois, et plus important encore, sur les moyens de sensibiliser l’opinion publique à ce sujet par des lettres adressées à la rédaction ou envoyées par courriel. A  la fin de la rencontre, les participants sont fortement encouragés à écrire sans tarder à la rédaction des journaux. Il faut dire que les parlementaires font un suivi de ces lettres et de ces courriels pour se faire une idée de l’opinion des citoyens sur ce sujet. Des militants de RÉSULTATS Canada rencontrent périodiquement des députés afin de les sensibiliser davantage aux enjeux de l’heure et les convaincre de se faire les champions de causes, qui en raison de leur éloignement géographique, nous touchent moins que nos problèmes locaux.

Bruno, un des militants particulièrement actifs de RÉSULTATS a dressé la liste de tous les quotidiens et hebdos du pays, et en toute diligence, il écrit une brève lettre ou un courriel à divers journaux en ayant soin de l’adresser individuellement à chacun des destinataires. Travailleur acharné et rédacteur au style incisif, Bruno expédie des lettres depuis plusieurs années et a publié récemment sa cinq centième lettre dans les médias. Je ne sais si un tel exploit pourrait lui valoir d’être inscrit au Livre Guinness de records, mais il est sûrement le témoignage d’un militant de la première heure qui s’implique totalement dans les causes pour lesquelles il milite. Il serait bon de savoir si d’autres personnes peuvent s’enorgueillir d’un tel palmarès en matière de publication.

Au pays de Joseph Facal

On n’entend guère parler de l’Uruguay, ce petit pays de l’Amérique latine, fièrement représenté au Québec par Joseph Facal, l’un de nos grands penseurs.

Or, depuis un an, les petits Uruguayens ont été gratifiés d’une manne inattendue. One Laptop per child, une ONG américaine, a donné  près de 380 000 ordinateurs portables bon marché aux élèves des écoles primaires du pays. Ils pourraient s’avérer  particulièrement utiles pour les enfants éprouvant des difficultés d’apprentissage.

Il s’agit d’une première car l’Uruguay deviendra le premier pays de l’Amérique latine à offrir l’éducation primaire gratuite et à pourvoir d’un ordinateur tous les enfants de cette génération. Pourtant, tout n’a pas fonctionné sur des roulettes car les logiciels des premiers 50 000 ordinateurs étaient en langue anglaise, plutôt qu’en espagnol, langue officielle du pays. Des enfants ont brisé les écrans ou encore décroché les antennes. Certains retiennent les ordinateurs sur leur poitrine pour se gonfler d’un nouveau statut social et de peur de les perdre.

On estime qu’à la longue, apprendre par coeur pourra être remplacé par l’analyse critique. Vu que les ordinateurs ne coûtent qu’environ 260 dollars, y compris la formation des enseignants et les frais de connexion, auquel s’ajoutent les frais d’entretien annuels de 21 dollars, cette initiative quelque peu risquée pourrait éventuellement se révéler bénéfique pour le système d’éducation de ce pays.