-2147467259: Unrecognized input signature. RIAQ - Réseau d'information des aînés du Québec
RIAQ | Réseau d'information des aînés du Québec
Diminuer la policeAgrandir la police



Nous écrire par courriel

leriaq@gmail.com

Partenaires du RIAQ 



Information de base sur ce logiciel gratuit qui permet
de voir l'écran d'une animatrice ou d'un animateur. 
Cliquez ICI.
Pour vous brancher immédiatement,
cliquez ICI.


Services gouvernementaux du fédéral

Portail pour les aînés
Services gouvernementaux du provincial


Portail pour les aînés


 
RIAQ

Pour nous rejoindre:

514-448-0342 ou

1-866-592-9408 sans frais

Courriel: leriaq@gmail.com
Améliorer votre français
Archives du RIAQ
Arts et lettres
Avantages à devenir "MEMBRE du RIAQ"
C'est quoi le RIAQ???
Devenez partenaire du RIAQ
Groupes de discussion
Nécrologie du RIAQ
Oeuvres des membres
Paiements
Services aux membres du RIAQ
 MENU
Accueil
Arnaques des aînés
Astronomie
Banque de liens
Bénévolat pour les aînés
Bizarreries
Blog de...
Blogs et sites personnels
Charte du RIAQ
Création de site web avec le RIAQ
Inscription au RIAQ
Jeux
Librairie gratuite
Mini-conférences
Nos objectifs
Rabais pour les aînés
Réflexion du dimanche par Richard Ratelle
Réflexion du samedi par Richard Ratelle
Rire aux larmes
Travail possible pour les aînés
Un peu de tout - 1
Un peu de tout - 2
 Sites suggérés par le RIAQ
CLAVA Comité lavallois en abus et violence envers les aînés
DIRA-LAVAL
Gastronomie avec Rollande Desbois
Rendez-Vous des Aîné(e)s (Laval)
Retraités flyés
 
Guy Loubier - Les bienfaits de la sieste
Lors d’une réunion de l’American Association for the advancement of science, Matthew Walker et ses collègues de l’Université de Californie, ont soutenu que la sieste était une bonne chose à faire. Il est déjà établi que ceux qui font une sieste sont moins susceptibles de mourir d’une maladie cardiaque. Or, ces chercheurs ont découvert qu’ils ont aussi une meilleure mémoire.

Une sieste l’après-midi stimule le cerveau pour l’apprentissage. On connaît jà le rôle du cerveau dans la consolidation des mémoires qui ont déjà été crées, mais les chercheurs voulaient savoir quel est le rôle du sommeil dans la préparation du cerveau en vue de former les mémoires.

Le Dr. Walker s’intéressait à un type particulier de mémoire – la mémoire périodique qui a trait à des événements précis, lieux et moment, par contraste à la mémoire procédurale qui porte sur les habiletés requises pour exécuter une tâche motrice, comme la  conduite d’une voiture. Les chercheurs voulaient vérifier la théorie selon laquelle la compétence à former de nouvelles mémoires périodiques se dégrade au fur et à mesure que s’accroît l’insomnie, et que le sommeil vient restaurer la capacité du cerveau aux fins d’un apprentissage efficace.

Les chercheurs ont demandé à 39 personnes de  participer à deux sessions¸ l’une à midi et l’autre à 18 h. Dans chaque cas, les participants tentaient de mémoriser et de se souvenir de 100 combinaisons d’illustrations et de noms. Après la première session, on les a séparés de façon aléatoire soit dans un groupe de contrôle où ils demeuraient éveillés ou dans un groupe faisant la sieste pendant 100 minutes de sommeil supervisé.

Ceux qui étaient demeurés éveillés durant toute la journée avaient plus de difficultés à apprendre. En revanche, ceux qui avaient fait une sieste avaient effectivement leur capacité à apprendre, en retenant davantage durant la soirée qu’à l’heure du midi.

Ces résultats valident la théorie que le sommeil libère la mémoire à court terme pour faire place à de nouvelles informations.

Il semblerait que la sieste idéale est d’une durée de 90 à 100 minutes. Les premières 30 minutes sont un sommeil léger qui aide à améliorer la performance de la motricité. Les 30 suivantes rafraîchissent l’hippocampe. Après une période de sieste allant de 90 à 100 minutes, il se produit un rapide mouvement des yeux durant lequel surviennent les rêves.

Le Dr. Walker  estime que les bénéfices d’une sieste pour la mémoire sont si grands qu’ils peuvent équivaloir à ceux de toute une nuit de sommeil. Il faut toutefois que la sieste soit fait pas trop tard dans la journée car elle pourrait alors nuire au sommeil de la nuit.