-2147467259: Unrecognized input signature. RIAQ - Réseau d'information des aînés du Québec
RIAQ | Réseau d'information des aînés du Québec
Diminuer la policeAgrandir la police





Nous écrire par courriel

riaqsecretariat@gmail.com

Partenaires du RIAQ 



Information de base sur ce logiciel gratuit qui permet
de voir l'écran d'une animatrice ou d'un animateur. 
Cliquez ICI.


Services gouvernementaux du fédéral

Portail pour les aînés
Services gouvernementaux du provincial


Portail pour les aînés


 
RIAQ

Pour nous rejoindre:

514-448-0342 ou

1-866-592-9408 sans frais

Courriel: riaqsecretariat@gmail.com
Archives du RIAQ
Arts et lettres
Avantages à devenir "MEMBRE du RIAQ"
C'est quoi le RIAQ???
Devenez partenaire du RIAQ
Groupes de discussion
Nécrologie du RIAQ
Oeuvres des membres
Paiements
Services aux membres du RIAQ
 MENU
Accueil
Arnaques des aînés
Banque de liens
Bénévolat pour les aînés
Bizarreries
Blog de...
Blogs et sites personnels
Charte du RIAQ
Création de site web avec le RIAQ
Inscription au RIAQ
Jeux
Mini-conférences
Nos objectifs
Rabais pour les aînés
Réflexion du dimanche par Richard Ratelle
Réflexion du samedi par Richard Ratelle
Rire aux larmes
Travail possible pour les aînés
Un peu de tout...
 Sites hébergés par le RIAQ
CLAVA Comité lavallois en abus et violence envers les aînés
DIRA-LAVAL
Gastronomie avec Rollande Desbois
Rendez-Vous des Aîné(e)s (Laval)
Retraités flyés
 
Guy Loubier - Le Japon, champion du vieillissement
Il y a 40 ans, à Yubari au Japon, les mines de charbon assuraient la subsistance de 120 000 personnes. Fermées depuis de nombreuses années, cette ville ne compte plus maintenant que 11 000 habitants, dont près de la moitié ont plus de 65 ans.
Signe des temps, l’hôtel de ville ressemble à une morgue, le nombre de fonctionnaires a été réduit de moitié, leurs salaires ont diminué du tiers, et ils doivent eux-mêmes laver les planchers.

Tout comme Yubari, le Japon connaît un bouleversement démographique. C’est le pays de la planète qui vieillit le plus rapidement et c’est également le pays dont la population a commencé à diminuer rapidement par suite de causes purement naturelles. Cette évolution est attribuable à la fois à une baisse de la natalité et à un accroissement prononcé de la longévité.

Son taux de longévité est l’un des plus élevés au monde (83 ans)  alors que le taux de natalité est l’un des plus faibles. En 2050, 4 Japonais sur 10 auront plus de 65 ans.

Le Japon compte de nombreuses villes connaissant le même sort que Yubari. Entre 2000 et 2005, le nombre de personnes habitant des petites villes et des villages au Japon a chuté de 10 millions. À l’heure actuelle, la population du Japon est de 127 millions d’habitants, mais d’ici 40 ans, elle pourrait chuter de 38 millions.

Problème plus inquiétant encore, la population des 15 à 64 ans est en déclin depuis 1996. Pourtant, dans les 50 années qui sont suivi la Deuxième Guerre mondiale, le nombre de personnes dans la population active s’est accru de 37 millions d’habitants, et le Japon, émergeant de ses ruines, est devenu la deuxième plus grande économie mondiale.

Le Japon est présentement en voie de connaître le processus contraire. D’ici 40 ans, le nombre de personnes dans la population active sera moins élevé qu’en 1950. C’est donc dire que le nombre grandissant de personnes âgées ne pourra compter que sur une population active nettement moins nombreuse.

L’un des effets secondaires de cette situation se fera particulièrement sentir sur les jeunes. Dans ce pays, même si le taux de chômage est  l’un des plus faibles de tous les pays industrialisés, un grand nombre d’emplois seront peu attrayants.

On constate un phénomène semblable en Europe de l’Ouest, et nul doute que le Canada et le Québec ne pourront eux non plus y échapper.

Guy Loubier (2011) yloubier@videotron.ca