-2147467259: Unrecognized input signature. RIAQ - Réseau d'information des aînés du Québec
RIAQ | Réseau d'information des aînés du Québec
Diminuer la policeAgrandir la police





Nous écrire par courriel

riaqsecretariat@gmail.com

Partenaires du RIAQ 



Information de base sur ce logiciel gratuit qui permet
de voir l'écran d'une animatrice ou d'un animateur. 
Cliquez ICI.


Services gouvernementaux du fédéral

Portail pour les aînés
Services gouvernementaux du provincial


Portail pour les aînés


 
RIAQ

Pour nous rejoindre:

514-448-0342 ou

1-866-592-9408 sans frais

Courriel: riaqsecretariat@gmail.com
Archives du RIAQ
Arts et lettres
Avantages à devenir "MEMBRE du RIAQ"
C'est quoi le RIAQ???
Devenez partenaire du RIAQ
Groupes de discussion
Nécrologie du RIAQ
Oeuvres des membres
Paiements
Services aux membres du RIAQ
 MENU
Accueil
Arnaques des aînés
Banque de liens
Bénévolat pour les aînés
Bizarreries
Blog de...
Blogs et sites personnels
Charte du RIAQ
Création de site web avec le RIAQ
Inscription au RIAQ
Jeux
Mini-conférences
Nos objectifs
Rabais pour les aînés
Réflexion du dimanche par Richard Ratelle
Réflexion du samedi par Richard Ratelle
Rire aux larmes
Travail possible pour les aînés
Un peu de tout...
 Sites hébergés par le RIAQ
CLAVA Comité lavallois en abus et violence envers les aînés
DIRA-LAVAL
Gastronomie avec Rollande Desbois
Rendez-Vous des Aîné(e)s (Laval)
Retraités flyés
 
Accueil>>André Hains

André Hains - Rachat d’actions chez Jean Coutu
Le Groupe Jean Coutu, premier réseau de pharmacies au Québec et deuxième au Canada, a annoncé la semaine dernière, son intention de racheter quelque 10 % de ses actions actuellement détenues par le public investisseur, soit plus de 11 millions d’actions, dans le but de les annuler. Il a également annoncé une augmentation de 22 % son dividende, qui passe ainsi à 0,22 $ sur une base annuelle, ou 0,055 $ par trimestre.
Ces deux décisions font suite aux résultats du quatrième trimestre de son année financière, terminée le 27 février dernier. Le groupe vient d’enregistrer deux trimestres consécutifs de résultats financiers remarquables, en fait les deux meilleurs trimestres de son histoire, qui dure maintenant depuis plus de 40 ans.

Quand une entreprise accumule de bons bénéfices, ceux-ci appartiennent évidemment à ses actionnaires. Si l’entreprise ne prévoit pas de gros projets d’expansion dans un avenir prochain, elle peut prendre deux moyens pour distribuer ses surplus de bénéfices à ses actionnaires : augmenter son dividende, ou racheter une partie de ses actions. En plus des récents bénéfices de Coutu,  les bénéfices prévus pour les prochains trimestres semblent tellement prometteurs, que la direction a décidé d’utiliser les deux modes de distribution en même temps.

L’entreprise qui rachète des actions pour les annuler, réduit donc le nombre d’actions en circulation, et augmente ainsi le bénéfice par action, puisqu’il y aura désormais moins d’actions qui se partageront les futurs bénéfices. Cette mesure sert donc à soutenir et à augmenter le prix de l’action sur le marché boursier. L’opération de rachat s’effectuera au cours des douze prochains mois, comme l’habitude.

Quant à l’augmentation du dividende, elle devient effective immédiatement, et la distribution de mai du dividende trimestriel en tiendra donc compte. Cette mesure sert aussi à soutenir le prix de l’action à la Bourse, et même à le faire augmenter, normalement, même si d’autres facteurs peuvent également influencer le prix de l’action.

Comme vous le savez peut-être, Coutu possède aussi quelque 28 % de l’américaine Rite-Aid, troisième chaîne de distribution de produits pharmaceutiques au monde. Or cette entreprise a fini d’intégrer les anciennes entreprises de Coutu aux États-Unis, et s’apprête maintenant à toucher ses premiers bénéfices, au cours des prochains mois et trimestres. Et Rite-Aid réalise des ventes annuelles de quelques 26 milliards $US par année, ce qui devrait donner des bénéfices de plusieurs dizaines et même quelques centaines de millions de dollars, dont Coutu obtiendra 28 %, évidemment.

Attention : ceci n’est pas une recommandation d’achat, mais un simple rappel de l’évolution récente de cette entreprise au Canada et aux États-Unis. Il va sans dire que le nouveau régime de soins de santé américain, devrait réjouir les réseaux pharmaceutiques et leurs actionnaires.

andrehains@videotron.ca