-2147467259: Unrecognized input signature. RIAQ - Réseau d'information des aînés du Québec
RIAQ | Réseau d'information des aînés du Québec
Diminuer la policeAgrandir la police





Nous écrire par courriel

riaqsecretariat@gmail.com

Partenaires du RIAQ 



Information de base sur ce logiciel gratuit qui permet
de voir l'écran d'une animatrice ou d'un animateur. 
Cliquez ICI.


Services gouvernementaux du fédéral

Portail pour les aînés
Services gouvernementaux du provincial


Portail pour les aînés


 
RIAQ

Pour nous rejoindre:

514-448-0342 ou

1-866-592-9408 sans frais

Courriel: riaqsecretariat@gmail.com
Archives du RIAQ
Arts et lettres
Avantages à devenir "MEMBRE du RIAQ"
C'est quoi le RIAQ???
Devenez partenaire du RIAQ
Groupes de discussion
Nécrologie du RIAQ
Oeuvres des membres
Paiements
Services aux membres du RIAQ
 MENU
Accueil
Arnaques des aînés
Astronomie
Banque de liens
Bénévolat pour les aînés
Bizarreries
Blog de...
Blogs et sites personnels
Charte du RIAQ
Création de site web avec le RIAQ
Inscription au RIAQ
Jeux
Librairie gratuite
Mini-conférences
Nos objectifs
Rabais pour les aînés
Réflexion du dimanche par Richard Ratelle
Réflexion du samedi par Richard Ratelle
Rire aux larmes
Travail possible pour les aînés
Un peu de tout...
 Sites hébergés par le RIAQ
CLAVA Comité lavallois en abus et violence envers les aînés
DIRA-LAVAL
Gastronomie avec Rollande Desbois
Rendez-Vous des Aîné(e)s (Laval)
Retraités flyés
 
24 octobre - Une charte des droits et libertés pour les aînés !

L'Observatoire Vieillissement et Société vous invite chaleureusement au lancement d'une

« Charte » des droits et
libertés des personnes âgées !

qui sera lancée avec l'appui des ministres Marguerite Blais et Raymond Bachand. L'événement aura lieu lundi, le 24 octobre à 17h00, à l'IUGM, 4565 ch. Queen-Mary, au Jardin d'hiver. Un léger goûter sera servi.

Il y a un peu moins d’un an, face à des rapports de plus en plus nombreux sur la maltraitance en institutions privées ou publiques, il nous a semblé que la plupart des cas rapportés allaient directement contre les chartes des droits et libertés.
Avec son équipe de bioéthique, l’OVS a donc pensé à les expliciter de façon plus détaillée dans un document fondamental.
L’OVS espère que cette occasion marquera le début d’une réalité dont nous rêvons tous et qui éventuellement conduira à faire de la maltraitance en institution un mauvais souvenir.
Nous souhaitons qu’un jour ce document soit connu et intégré dans tous les établissements, si petits soient-il, responsables de personnes âgées et même dans chaque famille où elles peuvent être logées.