La «fontaine de jouvence» découverte dans nos cellules immunitaires !

La «fontaine de jouvence»  découverte dans nos cellules immunitaires !

La génétique pourrait-elle inverser le vieillissement ?

Ralentir le vieillissement, voire l’inverser, voilà ce que pourrait offrir la génétique dans les années à venir.

Mais où en est actuellement la recherche sur ce sujet ?

Futura-Sciences a interviewé Vera Gorbunova, chercheuse en biologie

Lorsque nous vieillissons, des cellules dites « sénescentes » s'accumulent dans notre corps avec l'âge, contribuant à des problèmes de santé:  des organes, dysfonctionnement métabolique, , etc.

La découverte des chercheurs du Cold Spring Harbor Laboratory (CSHL, États-Unis), publiée dans la revue Nature aging, pourrait permettre d'éliminer ces cellules. Ils ont en effet réussi à créer une  utilisant un type de lymphocytes T, des cellules immunitaires, qu'ils ont ensuite modifié génétiquement pour créer les «  » (chimeric antigen receptor T cells), capables de cibler les .

Un traitement peu invasif et efficace

En testant cette thérapie sur des souris âgées, ils ont constaté des améliorations durables, comme une augmentation des capacités , et une amélioration de la santé métabolique. Cette approche prometteuse pourrait permettre de nous conserver une bonne santé à mesure que nous vieillissons.

Autre avantage : une seule administration par injection est nécessaire, les effets bénéfiques sur la santé semblant persister à long terme chez les animaux testés.

N.B. Vera Gorbunova est biologiste. Gorbunova a identifié l'hyaluronane de poids moléculaire élevé comme le principal médiateur de la résistance au cancer chez le rat-taupe nu (Wikipédia)

 

Source: ICI.