Les pluies d'animaux

Les pluies d'animaux

D'invraisemblables pluies d'animaux sont signalées chaque année aux quatre coins du globe. Ce phénomène paraît incroyable mais pourtant, ce n'est ni une légende ni une farce inventée de toutes pièces. Les pluies d'animaux sont bien réelles et s'expliquent par des phénomènes météo violents. Les pluies d'animaux sont causées par des phénomènes tourbillonnaires violents : une tornade ou un Dust Devil (tourbillon de poussières) sur terre, ou bien une trombe marine sur la mer ou un lac. Ces tourbillons, sur terre ou sur l'eau, sont capables d'emporter des êtres vivants en altitude avant de les laisser tomber plusieurs kilomètres plus loin.

En général, on ne trouve qu'une seule espèce animale dans ces pluies d'êtres vivants, souvent des animaux très légers : grenouilles, petits poissons, chauve-souris, oiseaux, sauterelles, crabes, serpents, vers, méduses, etc  Toutefois, un point demeure mystérieux : pourquoi les vents rejettent-t-ils une seule espèce animale ?

Parmi les pluies d'animaux les plus spectaculaires relevées depuis le début des années 2000, on peut citer :

- les 10.000 chauves-souris tombées du ciel dans le Queensland australien en janvier 2011 ;

- une gigantesque pluie de vers sur les participants d'une conférence en extérieur en Louisiane (USA) en janvier 2007 ;

- une pluie massive de grenouilles en Hongrie en juin 2010 ;

- 5.000 oiseaux retrouvés morts lors du Réveillon du Nouvel an 2010-2011 en Arkansas (USA) ;

- une pluie de poissons dans la commune du Lorrain sur l'île de La Martinique en août 2012 ;

- une pluie de 75 petits poissons dans un jardin en Écosse en août 2016 ;

et plus récemment une pluie de poissons vivants au Telengana en Inde en juillet 2022.

Mais l'événement le plus étonnant reste l'atterrissage d’un requin léopard de 60 cm encore vivant sur un terrain de golf en Californie en octobre 2012 : celui-ci a pu être sauvé et relâché en pleine mer.

Source: ICI.