Quels sont les déchets à ne pas mettre dans le compost ?

Quels sont les déchets à ne pas mettre dans le compost ?

Faire son compost maison, c’est bien mais encore faut-il savoir quelle matière y mettre.

Voici quelques éléments de réponse pour savoir quels déchets ou biodéchets mettre sur le tas de compost.

Faire son propre compost est devenu courant mais sachez qu’il existe des ingrédients à ne surtout pas mettre dans le composteur. Trop épais, trop acides, contaminés, traités, la liste est longue.
Notez-la précieusement pour ne pas stopper le processus de décomposition des biodéchets dans votre composteur.

Tous les ménages et les entreprises doivent avoir un accès à une solution de compostage. Cette grande quantité de déchets ne sera plus incinérée ou enfouie mais elle sera transformée en matière riche, véritable engrais naturel. 

C’est quoi un biodéchet ?

Les biodéchets comme « les déchets non dangereux biodégradables de jardin ou de parc, les déchets alimentaires ou de cuisine provenant des ménages, des bureaux, des restaurants, du commerce de gros, des cantines, des traiteurs ou des magasins de vente au détail, ainsi que les déchets comparables provenant des usines de transformation de denrées alimentaires ». Il peut donc s’agir de déchets alimentaires ou de déchets verts.

Quels déchets bannir du composteur ?

Plusieurs déchets ne conviennent pas à la fabrication du compost comme :

  • les matières synthétiques comme le sable, les mégots, les couches ;

  • les déchets de poissons et viande comme les os et les arêtes ;

  • les coquilles des coquillages et d’oléagineux ;

  • les végétaux malades ;

  • les plantes traitées avec présence de pesticide ;

  • les litières avec les excréments des animaux domestiques ;

  • les épluchures d’agrumes, qui mettent trop longtemps à se décomposer ;

  • les aiguilles de résineux ;

  • les papiers couleurs car les encres compotent des métaux lourds ;

  • les graisses et huiles ;

  • les sciures de bois traité ;

  • les plastiques ;

  • le verre ;

  • les déchets des sacs d’aspirateur ;

  • les tontes de pelouse traitée ;

  • les adventices (mauvaises herbes) montées en graines ;

  • les déchets de taille d’arbustes acides comme le thuya , le pin ou le cyprès ;

  • les noyaux ;

  • les cendres (cheminée ou barbecue).

Pour les résineux, les agrumes et les feuilles épaisses d’arbres, découpez-les en petits morceaux avant de les poser dans le composteur.

La décomposition sera plus rapide.

Source:  ICI